Répondant communautaire

Tout organisme (à but lucratif ou non lucratif, constitué en personne morale ou non) de la collectivité où le réfugié est censé s’établir peut s'engager à parrainer des réfugiés. Contrairement aux SEP et à leurs CG, les Répondants communautaires doivent se soumettre à une évaluation par iRCC de leur capacité financière et de leur plan d'aide à l'établissement chaque fois qu'ils veulent parrainer. Si les Répondants communautaires réussissent à démontrer qu'ils ont une capacité financière et d'aide à l'établissement suffisante, il n'y a aucune limite sur le nombre de demandes de parrainage qu'ils peuvent soumettre chaque année. Tout comme les Groupes de cinq, les Répondants communautaures peuvent parrainer uniquement des personnes qui ont été reconnues comme réfugiés par le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) ou un État étranger. Les Répondants communautaires doivent également démontrer qu'ils sont en mesure d'engager des fonds pour le parrainage en conformité avec le tableau des coûts de parrainage (inclus dans la trousse de demande des Répondants communautaires).


» Dictionnaire